Il est temps de conclure

J’ai lancé ce blog en mars 2006. Il se termine aujourd’hui, plus de 8 ans après.

C’est la fin d’une étape. Initié dans la logique de la candidature de Dominique Strauss-Kahn à la primaire en vue des élections de 2007, il s’agissait pour moi de soutenir cette candidature et de partager me choix, qu’ils soient politiques ou culturels.

Dominique Strauss-Kahn n’a pas été désigné pour être candidat, Ségolène Royal n’a pas été élue présidente, et chacun connaît la suite de l’histoire.

La candidature de DSK était une dernière étape dans le chemin qui m’a amené à 17 ans au Parti socialiste, au nom du slogan « Changer la Vie« , et qui me faisait croire que la social-démocratie pouvait transformer les rapports humains, le rapport à l’argent, au travail, le vivre-ensemble. Je continue de penser que cela était possible même si cela n’est pas arrivé.

Je ne perdrais pas de temps à essayer de comprendre pourquoi, car je suis certain aujourd’hui que le Part socialiste n’est pas en capacité de se transformer. Ce qui aurait dû être fait en 1993 après la défaite des législatives et que portait le pôle Rénovateur, ne s’est changé produit. Je crois même aujourd’hui que personne ne l’a jamais envisagé pour de sordides raisons de taille et de financement.

Changer le nom ne changera rien au fond.

Il faut répondre à une question : Quel est le projet politique des socialistes et de la gauche ?

Rien ne permet de penser que quelqu’un veuille répondre à cette question. Rien ne permet de penser qu’il puisse y avoir au PS et dans la Gauche une réponse commune, et, surtout, aucune volonté de parvenir à en débattre et à en construire une.

Je crois trop à l’importance de la politique et des idées pour laisser à d’autres le soin de trouver des réponses. Je ne peux pas me désengager, fermer ce blog et penser à autre choses.

Il est donc temps pour moi de tourner cette page et de passer à autre chose.

La liberté est au cœur de mon engagement politique.

Je veux rester fidèle à mon engagement initial : Changer le Vie !

Liberté, respect de la personne et de l’environnement, internationalisme, convivialité, partage et frugalité : c’est autour de ces valeurs que je veux Un Autre Monde Possible.

C’est là-bas qu’une nouvelle page s’écrit : www.unautremondepossible.fr