Soulagement

Aujourd’hui, 1 juillet à 17:30, la justice américaine a levé les conditions de la résidence surveillée de Dominique Strauss-Kahn, à l’occasion d’une audience non prévue.

Cette décision résulte des investigations du procureurs qui remettent en cause, et la version des faits présentée par la plaignante, et la crédibilité de celle-ci.

C’est un soulagement pour tous ceux qui suivent et soutiennent Dominique Strauss-Kahn.

Ma pensée première va vers lui, qui a clamé son innocence depuis le début de cette affaire, et vers Anne Sinclair, son épouse, devant l’horreur et l’impact des accusations dont il a fait l’objet.

Dominique Strauss-Kahn reste à la disposition de la Justice américaine en attendant l’audience du 18 juillet.

Néanmoins, en suivant le principe de la justice américaine, l’audience d’aujourd’hui n’est qu’une première étape qui permet au procureur de ne pas perdre la face, avant une prochaine audience qui rendra à Dominique Strauss-Kahn sa liberté et son honneur.

Il est encore trop tôt pour penser à la suite, mais il serait à l’honneur du Parti socialiste, comme de la politique française, de permettre à Dominique Strauss-Kahn de jouer un rôle éminent dans la prochaine élection présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =