Justesse

Découverte et enchantement avec le film Une Education de Lone Sherfig avec Peter Sarsgaard et Carey Mulligan.

L’histoire de l’apprentissage amoureux d’une jeune lycéenne de 16 ans, dans une Angleterre encore guindée de 1962 où la femme n’a d’autres choix que de trouver un bon mari ou d’enseigner, est traitée avec une justesse, une luminosité que Carey Mulligan donne à son personnage.

Au-delà d’une simple histoire d’amour, le film sait respecter ses personnages et son histoire sans transiger sur le regard détaché, jamais dupe, un  brin cynique que les anglo-saxons savent porter sur leurs propres travers.

Sans parler d’une chronique sociale car c’est de l’Amour dont il s’agit, de l’autre, de l’existence, de la vie, de soi, ce sont les prémices d’une transformation, d’une autre culture, d’une autre classe sociale, que rend avec beaucoup de justesse et de fraicheur le film.

Porté par une bande son aux tonalités jazzy et à la french touch de Juliette Gréco, c’est un vrai plaisir qui accompagne ce film.

Affiche du film Une Education
Affiche du film Une Education

© Metropolitan FilmExport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 13 =