Voyage

Journal de voyage autour du monde ?
Essai documentaire sur les chiens ?
Document autobiographique ?

Si on voulait classer le livre de Jean Rolin, Un chien mort après lui, on pourrait y passer des heures.

Il vaut mieux se laisser emporter par la langue, par le rythme des phrases, l’enchainement des mots et decouvrir, autour du monde, les lieux et les gens, souvent aux marges du monde, là ou se trouvent les chiens errants ou féraux, ces chiens qui ont, peut-être, suivi le chemin inverse de celui des loups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 3 =