Questions

Premier principe, second principe de Serge Bramly raconte la vie que je n’ai pas vécue. Non, que je n’aurait pas pu la vivre, j’ai juste choisi un autre chemin à certains embranchements.

Oublions d’abord une partie de la trame de l’histoire qui, sous-tend le récit mais n’apporte pas directement aux événements : du mariage à la mort de Diana Spencer (Lady Di). C’est pendant ces plus de 15 ans que se déroule l’histoire.

15 ans pendant lesquels un jeune socialiste, membre de cabinet ministériel, se transforme en marchand d’armes pendant que se développe la renommée d’un paparazzi. Services secrets français, mercenaires angolais, intermédiaires libanais, ministres socialistes et vie quotidienne se croisent tout au long du roman.

Réalité ? Fiction ? Peu importe ! Tout sonne vrai, y compris l’accident du pont de l’Alma où les histoires se rejoignent.

Histoires peu glorieuses de gens entrainés dans des actions qu’ils ne peuvent pas contrôler.

C’est finalement là qu’il faut rechercher ce Second principe de la thermodynamique, l’entropie, qui veut que tous les systèmes se corrompent inéluctablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + douze =