Terrorisme

Un peu de culture pour fêter le retour à une version plus active de ce blog.

La force de l’amérique est d’être capable de se pencher sur ses maux et de sensibiliser son opinion publique, avec des effets, certes, mais en abordant de front des questions qui sont soit absentes de nos medias, soit qui ont disparues car une autre actualité les a chassées.

3 films :

Blood Diamond avec Leonardo DiCaprio, Jennifer Connelly et Djimon Hounsou est déjà un peu ancien. Dénonciation de l’utilisation des guerres tribales en Afrique au profit des intérêts économiques du Nord (ici les diamants), le film donne une vision crue mais réaliste des exactions des factions armées qui terrorisent et tuent les populations et de l’utilisation des enfants soldats. Diamants, pétrole, uranium, … l’Afrique est riche de matières premières que pillent les occidentaux. Profitons-en pour rappeler le live d’Ahmadou Kourouma, Allah n’est pas obligé, qui aborde lui aussi le thème des enfants-soldats.

Détention Secrète avec Reese Winterspoon est une autre exemple du courage d’une Amérique cinématographique capable de dénoncer l’internement arbitraire et la torture, ainsi que l’hypocrisie du gouvernement qui absout sa responsabilité en le faisant dans un pays étranger. Si le terrorisme est absolument condamnable, les démocraties n’ont pas le droit moral de se défendre par n’importe quel moyen.

Angles d’attaque aborde lui aussi la question du terrorisme. Moins dénonciateur que les 2 films précédents, il nous fait vivre, dans un suspense qui ne se relâche pas, un attentat contre le Président des Etats-Unis sous plusieurs angles. Si les motivations des auteurs restent un peu obscures, on sent, comme dans beaucoup de films américains, que l’ennemi peut aussi venir de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 1 =