Droit à l’image

A l’heure où la photographie depuis un téléphone portable est devenu la norme, la diffusion sur le web d’images d’agressions ou d’actes de violence est maintenant pénalisée dans le cadre d’une loi sur la prévention de la délinquance voulue par Sarkozy et parue au JO du 7 mars 2007.

Quelle sera la limite ? Comment pourrons-nous demain publier des images sur les manifestations ou témoigner librement en dehors des medias traditionnels ?

Selon Le Monde du 11 et 12 mars 2007 d’où je tire cette information, Reporters sans frontières a « exprimé son inquiétude ». L’association évoque « un risque pour l’information citoyenne ».

On la rejoint.

Une réflexion au sujet de « Droit à l’image »

  1. Bonjour à tous,
    Ni Ségo, ni Sarko, moi j’ai décidé de voter Henri… C’est un candidat que j’ai trouvé sur le web, http://www.desirdhenri.fr, des gens qui devaient aussi en avoir marre et qui ont monté un site, ou plutôt un blog, présentant leur candidat virtuel. Ils sont allés jusqu’au bout de leur connerie, avec des vidéos en ligne et tout. Et comme dit Didier Super, mieux vaut en rire que de s’en foutre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 16 =