Pronostic – 5

Un petit pronostic de fin d’année :

  • Ségolène Royal est maintenant la candidate officielle du Parti socialiste. Comme pour Nicolas Sarkozy qui attend son congrès d’investiture, nous sommes dans une phase intermédiaire où se fourbissent les armes de la future campagne. Rien à dire, donc, puisqu’on assiste seulement à quelques sorties médiatiques pour surfer sur l’actualité du moment. Risquons quand même un sarcasme à propos des articles de presse qui détaille la sélection opérée par les conseillers en communication sur les contradicteurs de la candidate dans les émissions de télé. Il arrivera un moment où ce type d’attitude détaillée dans la presse ne passera plus.
  • A la gauche de la gauche, la situation est plus intéressante, qui aura ses parrainages, qui ne les aura pas ? Comment se décanteront finalement les différentes strates devant les manières de Marie-Georges Buffet ou de José Bové ? Il faut s’inquiéter de ce que deviendra ce courant de pensée dans l’avenir s’il ne trouve pas sa traduction dans un appareil politique. Le droitisme de la pensée Ségoléniste n’est pas un terrain favorable à son expression. Le sectarisme de la LCR ou l’archaïsme de LO ont montré leurs limites. La faillite d’ATTAC a réduit de nombreux espoirs à néant. Pourtant, la volonté de vivre, travailler, produire, avoir des rapports, …, autrement est légitime et correspond à l’aspiration de beaucoup. Porté par une vision politique comme l’était celle de Dominique Strauss-Kahn, elle pouvait s’exprimer sans se renier. Qu’en sera-t-il demain ?
  • A droite, si j’ai toujours trouvé séduisante l’hypothèse Michèle Alliot-Marie (pas par volonté de voter pour elle mais parce que j’y vois pour la droite un bon moyen de défendre Chirac, contrer Sarkozy et faire le pendant à Royal), je commence à trouver le temps un peu long. Quand on veut aller à la présidentielle, on y va franchement. Les atermoiements en la matière ne sont pas productifs. Est-ce que les voeux de Chirac ce soir (31/12/2006) changeront quelque chose ? Peut-être attend-elle un signe du château pour s’engager ?
  • Jacques Chirac détient-il encore quelques clés de la Présidentielle ? Aurons-nous droit à un discours du genre : « Mes Chers Concitoyens, la période politique qui s’ouvre est cruciale pour notre pays. Il faut une nouvelle approche qui ne peut s’incarner que par des femmes et des hommes nouveaux. … » et de dresser le portait d’une candidature différente de celle de Sarkozy à partir duquel Michèle Alliot-Marie pourrait présenter sa candidature. Rêvons.

Pour essayer de savoir ce qu’allait faire Chirac, je suis allé sur son blog, le Blog du Chi, mais je n’ai rien trouvé. Il garde le suspens le bougre. Par contre, je vous invite à vous délecter des petites phrases des uns et des autres qu’il a déniché.

A l’année prochaine !

Une réflexion au sujet de « Pronostic – 5 »

  1. Ségoléne toujours aussi désespérément creuse…
    Peux-t-on confier les clés de la république à Royal? Qu’elle autre alternative réaliste reste-t-il a gauche?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =