C’est eux qui le disent

Il ne suffit pas d’être le candidat du PS pour être de gauche. A bien écouter Ségolène Royal, sa logorrhée sur l’ordre moral, son obsession sur les mineurs, son bavardage sur chacun des sujets qu’elle aborde sans jamais exprimer la moindre idée, le plus petit commencement d’une proposition concrète, des frissons commencent à nous parcourir.

(…) ce rêve qu’elle essaye de nous vendre est bien trop flou. Et en même temps, il vire à la caricature, au délire d’avenir ! De plus, elle plagie outrageusement Nicolas Sarkozy et tente à tout instant de piller le programme de l’UMP.

Extrait de la tribune de Nathalie Kosciusko-Morizet, Députée UMP de l’Essonne dans Le Monde du 23/12/2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × trois =