2ème débat télévisé

Qui a gagné ce deuxième débat ?

DSKOn verra ce que diront les journalistes demain, car pour moi, bien sûr, c’est DSK.

Quelques constats quand même :

  • le débat a été plus animé que la 1ère fois, plus pugnace
  • malgré son interdit, SR n’a pas hésité à interrompre et interpeller Fabius et DSK
  • les candidats ont marqué plus de différences avec des positions plus tranchées que lors du 1er débat

Pour le reste, Ségolène Royal n’a pas beaucoup changé : certaines constantes de thématiques, voire les mêmes mots sont réapparus, comme ce thème du déclin qu’elle a de nouveau repris en conclusion.

Certes Fabius fait des constats qui sont parfois justes, mais c’est Dominique Strauss-Kahn qui formule les propositions les plus précises, les argumentées, les plus assises sur des valeurs et qui définit comment les mettre en oeuvre et les financer.

Un exemple avec cette notion de « Patrimoine de départ » qui permettra à un jeune de démarrer dans la vie ou de construire ses études.

Pour financer cette mesure, DSK indique clairement qu’il fera revenir les impôts des tranches supérieurs au niveau où ils étaient avant que la droiteDSK commence des les alléger.

Pour DSK, cela vaut la peine de se mobiliser pour un enjeu majeur comme celui de la formation et de l’éducation.

Pour conclure, cette phrase : « la responsabilité politique, c’est de prendre position même si l’opinion publique n’y est pas favorable« .

A elle seule, elle définit un engagement, celui de DSK, et elle marque la différence avec d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − quatre =