MAM et les partis

Michèle Alliot-Marie n’est pas contente du fonctionement de l’UMP.

Nicolas Sarkozy change l’heure du Bureau Politique de l’UMP sans prévenir personne (ou sans prévenir tout le monde) pour avancer la date du congrès de désignation du candidat de l’UMP à l’élection présidentielle.

Elle a raison MAM. Il faut qu’elle se batte pour ne pas laisser le champ libre à Sarkozy.

Mais voilà un bonne question :

Un parti poltique dans la 5ème république peut-il avoir plusieurs candidats à la candidature et les faire se départager par les militants ? Si chaque parti s’en remet au vote démocratique des militants, c’est bien parce qu’il s’attend à ce qu’il n’y ait rien à départager mais qu’on assiste à un vote de désignation du seul candidat qui sera présenté.

C’est le pari respectif de Sarkozy et de Hollande/Royal.

Une réflexion au sujet de « MAM et les partis »

  1. MAMie vient de découvrir que Iznogood n’as pas forcement envie de voir quelqu’un d’autre que lui être « calife à la place du calife ». La vie est trop dure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =