Israel

Je suis révolté par l’intervention israélienne dans la bande de Gaza, comme je l’étais par la construction du mur de « protection » autour du pays.

Il est difficile de critiquer la politique israélienne sans entrer dans une série de justifications visant à expliquer que le désir d’Israël à vivre dans la sécurité est plus que légitime mais que cela ne peut se faire sans le respect du peuple palestinien (qui soit dit en passant n’existe pas pour les israéliens).

Donc, plutôt que de détailler le pourquoi du comment, je préfère citer un extrait du quotidien istraélien Haaretz (reproduit par Le Monde du 9-10 juillet 2006) :

Le charme de la rhétorique sécuritaire, une fois de plus, captive le coeur de l’opinion, bien que cette formule, mise en oeuvre depuis quarante ans que dure l’occupation, a totalement échoué. (…) Dans ces moments, il faut dire et redire qu’Israël n’a pas d’autres options à terme que de se retirerdes territoires et de cesser l’occupation. (…) En finir avec l’ocupation, tel devrait rester l’objectif auquel toute tactique utilisée dans la crise actuelle devrait mener.

Comme la construction du mur, l’attaque de Gaza vise d’autres objectifs que la simple sécurisation d’Israël. La destruction des infrastructure, routes, approvisionnement en eau, libre-circulation, … rend impossible la stabilisation d’un état palestinien et le développement économique de la Palestine.

Comme il est impossible qu’une solution soit trouvée par la seule négociation entre israéliens et les palestiniens, il faut qu’une force internationale impose une évolution de la situation en produisant un électrochoc et en changeant les règles du jeu.

Je suis POUR l’intervention d’une force internationale à Jérusalem et aux frontières entre Israël et la Palestine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 12 =