Football

On n’a jamais vu autant de drapeaux français dans les rues, sur les maisons ou accrochés aux voitures que pendant cette coupe du monde de football.
Identification d’un peuble aux succès de son équipe ? Fierté nationale de se comparer aux autres pays ?

Tout cela pourrait être acceptable mais :

  • à quoi rime en Europe, de se mesurer au Portugal, à l’Allemagne ou à l’Italie ? Nous faisons tous partie d’un même continent doté d’une structure politique, les affrontements nationalistes de la coupe deu monde de football sont à l’opposé de l’idéal de construction europééenne qui est le nôtre.
  • Une promenande sur les Champs-Elysées, un soir de quart de finale avec le Portugal, (et j’ose le dire, pour cause de concert wagnérien au Théâtre des Champs-Elysées), laisse réveur sur le coût de la fête du football pour le pays. Croix-Rouge mobilisée, CRS et policiers à pied d’oeuvre, est-ce que tout ces moyens ne seraient pas mieux utilisés auprès de ceux qui souffrent, de ceux qui en ont vraiment besoin, plutôt que de contrôler les débordements de quelques supporteurs imbéciles ?

Je ne comprendrais jamais rien au football !

Photo(093) Photo(096)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 1 =