365 jours – Extrait : Les frontières de l’Europe – La Méditerranée

(…)
Au-delà de l’adhésion de la Turquie, j’ai des frontières de l’Europe une vision originale. Elle ne fait pas l’unanimité ; j’en discute souvent avec Pierre Moscovici, qui ne la partage pas tout en étant lui aussi favorable à l’adhésion de la Turquie. Pourtant, j’en ai la conviction, elle finira par s’imposer. L’Europe a une vocation méditerranéenne évidente. Quand je regarde la planète, quand je réfléchis au monde tel qu’il sera dans trente ans, je vois plusieurs zones d’influence émerger : les Etats-Unis, le Chine, l’Inde, l’Amérique latine autour du Brésil. Si l’Europe veut compter démographiquement, économiquement, politiquement, elle doit s’intégrer dans un ensemble plus vaste qui inclut la Méditerranée. La Turquie y a bien sûr sa place mais aussi les pays du Maghreb et, vivant enfin en paix, la Palestine et Israël. Utopie ? A court terme, sans doute. Mais je suis persuadé que dans vingt ans, dans trente ans, cette vision deviendra réalité.

Extrait du livre de Dominique Strauss-Kahn, 365 jours, journal contre le renoncement, Grasset, 2006, pages 64-65.

dsk_365-s.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − neuf =